📲 Téléchargez notre app pour une meilleure expérience.

Installer
Pleurote rose
0 x 250g dans votre panier

Pleurote rose

La Cueillette des Gones (69)

Ultra-frais
250g
3,70 €/ 250g
14,80 € / Kg

Description

Ce champignon au goût à mi chemin entre la girolle et des carottes caramélisés.  De couleur rose, il égayera votre assiette !

Producteur

La Cueillette des Gones
La Cueillette des Gones
Rillieux-la-pape, 69

La Cueillette des Gones est basée à Rillieux la Pape et cultive des champignons à base de drêche de brasserie lyonnaise. (Nomade, George, BrasserieduLion) 

La production est donc locale et revalorise les déchets alimentaires.

Passionné de champignons depuis petit, Armand cueillait de champignons en famille en Touraine. Il s'est toujours demandé pourquoi aucune boutique de champignons n'existait. 

Il découvre la culture de champignons par la suite et les nombreuses variétés qui s’offraient à lui.  

Il s'est donc lancé dans le milieu de la myciculture et a développé son substrat à base de drêche (résidu de la bières) et réaliser une culture sans pesticide des champignons. La production des carpophores de la Cueillette des Gones est donc 700 fois plus économe que du bœuf certain champignon ayant jusqu’à 34% de protéine.

Il réalise donc aujourd’hui 6 variétés de champignons toutes aussi différentes les unes des autres avec l’espoir dans faire 10 d’ici quelques années. 

Préparation

Ce champignon se déguste poêlé. Il absorbe facilement l'eau. Il faut donc éviter de le rincer. Émincez-le finement et mettez-le dans une poêle chaude à feu vif, laissez dégorger puis ajoutez une échalote finement ciselée et un peu de beurre. Rajoutez une pincée de sel et de poivre et du persil ciselé au dernier moment. Les plus gourmandes peuvent rajouter une cuillère de crème fraîche 3 min avant la fin de la cuisson.
La pleurote réduit en cuisson.

Si vous voulez être surpris, essayez la recette de notre cher François Regis-Gaudry 

Culture

Cultivés toute l'année dans l'ancien fort de Vancia. 

Cliquez sur puis “Sur l'écran d'accueil     “