0 x Sachet (500g) dans votre panier

Riz complet rouge bio

Mas de Valériole (13)

Bio
IGP Camargue
Complet
Rouge
5,80 €/ Sachet (500g)
11,60 € / Kg

Description

La peau du riz rouge tient sa couleur de l’enveloppe qui l’entoure. Comme le riz complet régulier, il conserve son son et son germe, contrairement au riz blanc. Il est connu pour être plus digeste que son homologue blanc et pour avoir une valeur nutritive plus intéressante car plus riche en fibres et en vitamines (présente dans les enveloppes de la graine). C’est un riz complet au gout délicat, plus croquant que le riz blanc.

Paquet de 500g - Garanti sans gluten 

Producteur

Mas de Valériole
Mas de Valériole
Arles, 13

Direction la Camargue, le principal lieu de production du riz français et plus précisément le Mas de Valériole. Nommé ainsi d’après le nom de son fondateur François de Vallériole, médecin arlésien qui s’installa en… 1426 !  Près de 600 ans plus tard, l’endroit a toujours une vocation agricole, et c’est maintenant la famille Michel qui y cultive leurs vignes et différentes variétés de céréales dont l’emblématique riz de Camargue. Riz blanc, complet, brun, rouge ou noirs long ou rond, aromatique ou nature… tous les goûts sont servis au mas de Valériole. Le riziculteur Jean-Paul Michel s’occupe de ses terres en pratiquant une agriculture biologique et son riz bénéficie d’une IGP « Riz de Camargue » depuis les années 2000. Ainsi, le riz est produit, séché et transformé dans sa zone de reconnaissance en IGP. Sa traçabilité est exemplaire : à chaque étape, le riz est suivi pour assurer sa qualité en tant que produit final.

Le Mas de Valériole est aussi spécialisé dans la viticulture et la vinification avec ses 22 hectares de vignes en IGP « Bouches-du-Rhône ».

Ce domaine diversifié et familial, premier producteur d’Alancienne sous le climat méditerranéen et le vent marin, propose donc des riz traditionnels ou plus atypiques cultivés dans le plus grand respect de l’environnement camarguais.

Préparation

Temps de cuisson indicatif : 30-35mn

Conseil de préparation : cuisson à la créole. Accompagnement d’une viande, poisson, légumes sautés.

Idée recette adaptée du Riz rouge de Camargue au tofu et aux légumes sautés du blog de Grainedefaimkely

Ingrédients pour 2 personnes :

  • 130g de riz rouge de Camargue
  • 1 tête de brocoli
  • 2 carottes
  • 4 branches de coriandre fraîche
  • 250g de Tofu nature
  • 1 c à s de sauce soja
  • huile de de tournesol ou d’olive
  • sel (pour assaisonner et blanchir le brocoli)

Préparation :

  1. Mettez à chauffez une casserole d'eau suffisamment grande pour blanchir les fleurettes de brocoli
  2. Rincez le riz dans une passoire fine. Dans une seconde casserole, faites chauffez 1 cuillère à soupe d'huile puis mettez le riz à revenir 2 minutes sur feu vif en remuant constamment. Ajoutez alors 20 cl d'eau par personne, du sel et laissez cuire sur feu moyen 30 minutes dès ébullition
  3. Découpez les fleurettes du pied de brocoli. Rincez-les à la passoire. Dès que l'eau de la grande casserole bout, ajoutez une poignée de gros sel et mettez les fleurettes à cuire 5 minutes. En fin de cuisson, égouttez-les dans la passoire
  4. Pendant ce temps, épluchez et nettoyez les carottes. Découpez-les en tronçon puis en petits cubes de 1 cm maxi (idéalement en brunoise donc plus petit pour que les légumes cuisent vite. Découpez ensuite le tofu en dés de 2 cm environ
  5. Rincez les brins de coriandre et séchez-les.
  6. À la fin de la cuisson du riz, égouttez-le.
  7. Mettez à chauffez un peu d'huile dans un wok à feu vif. Ajoutez les dés de Tofu pour 1 minute puis les carottes. Remuez bien le tout pendant 2-3 minutes. Ajoutez le riz et les fleurettes de brocolis pour 2 minutes supplémentaires. Versez ensuite la sauce soja, servez les assiettes avec quelques feuilles de coriandre fraiches, et pourquoi pas quelques oignons frits.
  8. Bonne dégustation !

Culture

En Camargue, le riz pousse dans l’eau d’un réseau de canaux ou l’eau circule depuis le Rhône jusque dans les rizières. La gestion de cette eau et de son niveau en fonction des températures et du stade de croissance de la plante est le travail de Jean-Michel et il est primordiale !

Le riz est semé au printemps et récolté en septembre ou octobre selon les variétés. Pendant sa période de croissance, les riziculteurs disent « que le riz a les pieds dans l’eau et la tête au soleil ».

Au mas de Valériole, la famille Michel travaille sur des rotations longues et diversifiées qui permettent de ne pas sélectionner les plantes qui concurrencent le riz. La matière organique apportée au sol est composée d’un fumier des chevaux de Camargue.

Le riz du mas de Valériole vient d’un peu plus loin, mais il est tout aussi responsable !